Le Nigéria décide d’améliorer davantage son cyberespace

Enfin de mieux sécuriser son cyberespace et de protéger ses consommateurs contre la cybercriminalité, la Commission des Communications du Nigeria (NCC) travaille actuellement sur un code de pratique pour les fournisseurs d’accès à Internet (FAI).

Révélé par Alhaji Ismail Adedigba, le directeur adjoint à la consommation auprès de la NCC, le code de pratique pour les FAI prendra la forme d’un outil réglementaire destiné à sécuriser le cyberespace contre les menaces imminentes et à résoudre les problèmes critiques liés à la fourniture et à l'utilisation des services Internet. Il devrait intervenir, entre autres, sur la protection en ligne des enfants, la confidentialité, la protection des données et les contenus répréhensibles.

Il est à noter qu’au Nigéria, le nombre d’utilisateurs d’Internet ne cesse d’augmenter tous les jours et la dépendance des populations aux solutions et services de base Internet est sans cesse croissante. C’est en cela que la NCC trouve urgent et indispensable de promouvoir des mesures proactives qui indiquent clairement aux FAI les attentes à leur égard pour un développement harmonieux du marché.

Votre avis