Les professionnels des pays d’Afrique ont leur réseau sur le net

Maximilian Bock et son associé Fabien Fischer viennent de lancer leur plateforme, Netwookie, à Nairobi au Kenya, une plateforme des prestataires de services et des professionnels de confiance dans les pays d’Afrique.

L’objectif de Netwookie est d’identifier des prestataires de services de confiance, de les proposer sur le marché d’Afrique et surtout de les mettre en relation. Ce qu’est explique Maximilian Bock en disant que « Notre solution permet de trouver des professionnels sérieux à Nairobi, et de les mettre en relation. Des chauffeurs, plombiers, jardiniers, couturiers, des consultants en informatique… ».

Il poursuit « Nous avons 600 clients actifs et créé une base ressources de 136 000 personnes. L’entreprise prélève une petite cotisation par des paiements mobiles de la part de professionnels pour être répertoriés sur la plateforme ».

Cette plateforme est une manière pour la start-up de s’attaquer au fléau de l’économie informelle qui touche près de 650 millions de personnes en Afrique chaque jour.

De Nairobi à Cassablanca

Actuellement, l’entreprise est accélérée à Zebox, au cœur de la Cité de l’innovation et des savoirs (Cisam). Le succès de la solution à Nairobi et l’implantation sur le territoire métropolitain lui a permis d’ouvrir quelques portes. Lors de la mission Maroc de la Métropole Aix-Marseille Provence, du 7 au 11 avril, Maximilian Bock a pu concrétiser son projet à Casablanca : créer une équipe de management sur place de cinq personnes. « C’est pour nous le bon moment pour entrer dans un marché francophone », assure le chef d’entreprise.

Votre avis