Prédire les accidents de voiture

Google Street View sert à beaucoup de choses, c’est ce qui ressort des découvertes des chercheurs. En dehors qu’elle permet d’explorer le monde, planifier un voyage ou encore traquer virtuellement des amis, ou des ennemis, les chercheurs viennent de trouver que cet outil peut également servir les organisations de soins de santé, les banques et les compagnies d’assurance à améliorer leurs modèles d’évaluation des risques en analysant les images des maisons des souscripteurs donc à prédire les accidents de voiture.

Quand Google Street View devient un puissant outil de prédiction

Ce n’est pas la première fois que des chercheurs utilisent l’outil de cartographie de Google pour faire des prédictions. En 2017, un groupe de chercheurs s’était appuyé sur les images de Street View pour étudier la répartition des types de voitures aux États-Unis. Ils ont ensuite utilisé ces données pour déterminer la composition démographique du pays.

Leur étude a montré que les voitures que nous conduisons sont un indicateur particulièrement fiable de notre niveau de revenu, de nos études, de notre profession et même de notre façon de voter aux élections.

Łukasz Kidziński de l’Université de Stanford en Californie et Kinga Kita-Wojciechowska de l’Université de Varsovie en Pologne ont décidé d’aller plus loin en utilisant les images Street View des maisons des gens pour déterminer leur probabilité d’être impliqués dans un accident de voiture. Une information précieuse qui pourrait aider les compagnies d’assurance à fixer leurs primes.

Comment les chercheurs ont-ils procédé ?

Łukasz et Kinga sont partis d’une liste de titulaires de police d’assurance dont ils ont entré les adresses un à un dans Google Street View pour télécharger une photo de leurs résidences. Ils ont ensuite classé les habitations selon leur type (immeuble, maison mitoyenne, maison individuelle, etc.), leur état et leur âge.

Les deux chercheurs ont enfin analysé les données recueillies pour déterminer la corrélation entre elles et la probabilité que le titulaire d’une police d’assurance présente une réclamation.

Il en ressort, aussi surprenant que cela puisse être, que la résidence de l’assuré est un excellent indice pour prédire la probabilité qu’il présente une réclamation.

« Nous avons constaté que les caractéristiques visibles sur l’image d’une maison pouvaient permettre de prédire le risque d’accident de voiture, indépendamment des variables utilisées d’habitude comme l’âge ou le code postal », affirment Łukasz et Kinga.

Votre avis