Vos maris et femmes sur FACEBOOK DATING!!!

Facebook Dating ne sera pas une application, mais bien une fonctionnalité au sein du réseau social. Jane Machin Wong, qui obtient régulièrement des informations exclusives sur Facebook, a publié quelques captures d’écran qui montrent à quoi ressemble l’interface qui est en ce moment testée par les employés de Facebook.

Lors de son annuelle et traditionnelle conférence F8 en mai 2018, Facebook a annoncé bien des nouveautés. Parmi elles, se trouve l’application de rencontre entre célibataires sur le réseau social. Une application qui est actuellement en phase test à l’interne de la firme de Marck ZUCKERBERG.

Comment fonctionne Dating ?

Selon ces premières images de test, on apprend qu’en activant Facebook Dating, seules les autres personnes ayant mis la fonctionnalité en activité pourront voir votre profil. Les informations concernant Dating ne seront pas partagées sur le fil d’actualité.

Vous pouvez choisir si les amis de vos amis peuvent voir votre Dating ou non. La fonctionnalité permet de renseigner son orientation sexuelle, si l’on est non-binaire ou encore transgenre.

En activant Dating, vous débloquerez des groupes ou des événements auxquels vous participez pour les rencontres, et vous pourrez parcourir les correspondances potentielles. Si deux personnes expriment leur intérêt mutuel, elles peuvent s’écrire via Messenger ou WhatsApp.

Dating ne disposent pas de fonction de swipe à la Tinder et limite le nombre de personnes avec qui vous pourrez avoir des interactions, empêchant ainsi les comportements de spams. Pour le moment, bloquer un profil sur Dating ne le bloquera pas sur Facebook. Dans cette phase de test il est possible de supprimer son compte Dating.

Une interface incorporée à l’App Facebook

La multinationale a dévoilé plusieurs aperçus de cette nouvelle fonctionnalité, qui sera intégrée directement à l’App Facebook et « totalement optionnelle ». Les utilisateurs qui le souhaitent pourront se créer un profil, avec des photos choisies et une biographie.

À première vue, cela ressemble beaucoup à l’interface des autres applications de rencontres : une photo, un prénom, un âge (uniquement le nombre apparaît), un court texte de présentation. Il y a également la possibilité d’ajouter son emploi, sa ville et son université.

« Vos amis ne verront pas votre profil », précise Zuckerberg. « On ne vous suggèrera pas vos amis. » À l’instar de Tinder, vous pourrez être mis en relation avec des personnes qui ont des amis en commun avec vous, mais pas vos amis.

« Quand on a lancé la plateforme en 2004, on était nombreux à être persuadés que la fonctionnalité qui serait la plus vite intégrée serait celle de l’app de rencontre. Après tous, tous les étudiants sont au même endroit ! », a résumé Chris Cox, Chief Product Officer (CPO). « Il se trouve qu’on avait raison, mais 14 ans trop tôt. »

Une fois que vous aurez créé un profil, il sera possible de trouver des potentiels rencards en fonction des événements auxquels vous allez vous rendre, ou des groupes qui vous intéressent.

Pour entamer une conversation, il faudra sélectionner une des photos de profil de votre interlocuteur, ce qui est censé « briser la glace ».

S’il n’y a pas encore de date de sortie de ces nouvelles fonctionnalités, Chris Cox a laissé entendre qu’il y aurait de nouvelles informations « dans les mois qui viennent ».

Le réseau social n’a pour l’instant pas l’intention de montrer des publicités pour Dating dans les fils d’actualités et prévoit d’empêcher l’accès à la fonctionnalité aux moins de 18 ans.

Votre avis